top of page

Savoir-faire et méthodologie

 

ÉTUDE SENSIBLE

Phase 1 — Prendre la mesure

Visite de terrain, étude sensible du territoire et de son écosystème, premiers échanges et rencontre avec les habitant.es, associations et structures locales, compréhension de l’identité et l’ADN de l’endroit, identification des forces vives et tissage des liens de collaboration.
 
 
ANALYSE CRÉATIVE

Phase 2 — Répondre attentivement

Analyse et traitement des données observées et recueillies, identification des grands enjeux et objectifs, mise en place d’un écosystème de ressources, premières mises en images des idées. 
 
 
GRAPHISME ET ÉDITION 

Phase 3 — Incarner l’endroit

Définition de la direction artistique globale qui reflète l’ADN de l’endroit, création de l’identité visuelle et de la charte graphique, travail sur la sémantique et la ligne éditoriale, production de dessins et illustrations, pictogrammes, édition des documents d’informations, livrets, panneaux, cartographies, éléments de signalétique, application de la charte et déclinaison sur tous les supports de communication.
 
 
DES OUTILS DE CONCERTATION ADAPTÉS

Phase 4 — Les bons outils au bon endroit

Mise en place du cadre favorable à la concertation avec les habtant.es en étroite collaboration avec les structures concernées (déroulé, format, lieu, date), création et production d’outils pensés sur-mesure qui favorisent les interactions avec une approche inclusive et sensible (études des besoins originales, questionnaires ludiques, sondages décalés, jeux de réflection), préparation des ateliers avec les outils crées pour informer, questionner et fédérer autour du projet.
 
 
IMAGINER ENSEMBLE

Phase 5 — Réflection collective et participative

Déploiement des outils et planification des rencontres sous forme d’ateliers ou bureaux de rue ouvert à tous.tes (démarche d’aller vers), animation des échanges collectifs, recherche des éléments de réponse autour des futurs usages et installations, définitions des besoins et des axes à suivre, traitement des données et analyse des résultats obtenus lors des différents ateliers, identification des pistes de conception.
 
 
CONSTRUIRE POUR AMÉLIORER

Phase 6 — Conception et fabrication des mobiliers transitoires et paysagers

Recherches, esquisses en adéquation avec les besoins recueillis, établissement des premières propositions créatives, modélisations soumises et réajustées avec les retours des habitant.e.s et partenaires, réalisation des plans techniques, fabrication en atelier, pose et installation in situ (sous forme de chantier participatif ou non).
 
 
FAIRE ENSEMBLE

Phase 7 — Chantier participatifs

Préparation du déroulé du chantier et des outils nécessaires à sa réalisation, conception des gabarits de montage, création des fiches techniques et d’assemblage, définition et préparation des postes, mise à disposition du matériel en respectant les règles de sécurité, initiation à l’utilisation des outils et machines, animation du chantier, réalisation collective in situ.
 
 
ÉVALUER L’IMPACT SOCIAL ET URBAIN

Phase 8 — Bilan

Analyse des usages produits par l’aménagement (comment il est utilisé, par qui, pour faire quoi, quand?), récolte des réactions et retours des habitant.es.
 
 
+

GESTION DE PROJET

Phase 0 — Suivi et planification

Gestion des interfaces avec les partenaires, édition des compte-rendus, organisation des réunions, présentations des pistes créatives et des résultats des études menées, définition du plan d’actions et du protocole de mise en oeuvre, documentation des projets, chiffrage de différentes propositions, création rétro-planning, participation au CoTech et CoPil.

bottom of page