top of page
leporello2.png

Fil rouge

Fil rouge retrace la phase avant projet du projet de renouvellement urbain de la Maile 1 mercure à Miramas.

Durant cette période, nous avons mené, en corrélation avec Tem paysage et Nunnat, des ateliers pour concerter les habitant.e.s autour de questions liées aux changement à venir, ainsi que sur le dessin du futur plan guide du quartier, afin que ce dernier reflète les besoins des résident.e.s.

Concertation
Outils de médiation
Édition

2022-2023

Épad

Ville de Miramas

Tem Paysage

(13)

1. BALADE COMMENTÉE

Les habitant.e.s nous ont fait une visite guidée de leur quartier. L'objectif pour nous était de connaître les atouts et les contraintes du quartier, présentés par les parrains et les marraines du projet

Les coins appréciés et ceux moins désirés, les lieux de passage et ceux de convivialité, le chant des oiseaux et le bruit des motos, la dualité des maisons et des immeubles hauts, les écoles Giono et Van Gogh et leurs cris d’enfants, la place des Baladins appréciée mais peu valorisée.

2. TABLES THÉMATIQUES

Les participant.e.s étaient répartis autour de quatre tables thématiques sur lesquelles ils étaient invités à nous livrer leurs attentes du projet de renouvellement urbain.

~ Nature et biodiversité

un quartier écologique où l’humain et la nature cohabitent, où l’eau est protégée, valorisée et où les déchets sont reconsidérés.

~ Qualité de vie, santé

un quartier de proximité où coexiste des espaces intergénérationnels et d’échanges.

~ Mobilités

un quartier accessible, attractif et sécurisé qui donne envie d'être visité, relié à la ville.

~ Espaces de vie

un quartier ou l'art et la culture sont présents dans l'espace public avec une place pour le numérique en combinant "hot spot" et "zone blanche".

3. CADAVRE EXQUIS

Se représenter de façon créative la vie du quartier une fois les travaux terminés. Le cadavre exquis est un jeu d’écriture qui consiste à créer
un récit collectif qui s’écrit à plusieurs mains. L’écriture commence par une personne et change d’écrivain.e au fur et mesure que l’histoire avance.

" J’arrive de la Maille 2 par l’allée piétonne, je traverse l’avenue du Cadran solaire et j’arrive devant le parking de la résidence La Rousse. Je vois une épicerie où je m’arrête pour acheter des pépites. Je reprends mon vélo pour partir à l’aire de jeux où se trouve une pompe à vélo pour gonfler mes roues. Fatigué, je bois l’eau de la fontaine et je m’assois sur le banc pour me reposer et lire un manga dans la boîte à livres. En rentrant chez moi, j’ai vu un lampadaire en forme de poulpe "

Extrait tiré du récit d’un habitant

4. EXPRESSION MOUVANTE

Explorer les ambiances urbaines souhaitées par les habitant.e.s dans leur quartier.

 

Les participant.e.s étaient invités à se placer sur une ligne d’intensité matérialisée au sol allant du : “très à l’aise” à “pas du tout à l’aise”. Plusieurs images d’ambiances urbaines étaient projetées et les habitant.e.s étaient alors invités à se positionner sur cette ligne. Puis ils expliquaient les raisons de leur positionnement.

~ Les habitant.e.s présents se sentent à l’aise avec :
la nature sauvage, l’agriculture urbaine, des matériaux naturels, des espaces de promenade, des lieux intimistes, calmes mais aussi des espaces de rencontre et de convivialité.

~ Les habitant.e.s présents ne se sentent pas à l’aise avec :
les espaces bétonnés, les formes trop géométriques et linéaires, les voitures omniprésentes.